PVT Australie : ce qui va changer !

PVT Australie : des changements annoncés.

Le 5 novembre, le gouvernement australien a annoncé des changements importants concernant le programme vacances-travail, certains attendus depuis longtemps. On fait le point.

Le Working Holiday Visa (ou PVT) est sans doute l’un des visas les plus populaires pour se rendre au pays des kangourous ! L’année dernière, environ 419 000 jeunes entre 18 et 30 ans se sont envolés vers l’île-continent, une immigration qui a eu un impact positif sur l’économie du pays, notamment dans les régions les plus isolées.

De ces nouveautés, on retient surtout la possibilité de travailler pour le même employeur 12 mois au lieu de 6 mois précédemment, mais aussi de faire une troisième année de WHV sous certaines conditions. Voici le détail des changements, comme annoncé sur le site officiel du département de l’immigration :


  • Rallonger la période de travail acceptée avec un même employeur (selon la liste d’emplois  éligibles donnée par le gouvernement) de 6 à 12 mois.
  • Offrir aux backpackers la possibilité de faire une troisième année en Australie sous certaines conditions : 6 mois de travail dans une région éligible et avec un travail spécifique, et cela après le 1er juillet 2019.*
  • Agrandir la liste des zones régionales éligibles à un renouvellement de visa vacances-travail (subclass 462 uniquement - ne concerne pas les ressortissants français).


L’Australie a aussi déclaré que les ressortissants du Canada et de l’Irlande pourront désormais faire une demande de visa jusqu’à leur 35 ans. Malheureusement, ce changement n’a pas été annoncé pour la France ! Dans les prochaines semaines, le gouvernement mettra aussi en place une augmentation du quota du visa pour certains pays, ce qui ne devrait pas impacter les jeunes français.

Pour le gouvernement australien, ces décisions visent à renforcer le secteur de l’agriculture et aider les communautés rurales du pays, notamment en palliant le manque de main-d’oeuvre rencontré par les agriculteurs. Ces derniers pourront désormais garder des employés formés sur une plus longue durée.

Selon le Premier ministre d’Australie, à l’avenir, le pays pourrait même se pencher sur la création d’un “visa agriculture” spécifique. Affaire à suivre pour les intéressés !

* A noter que pour renouveler son visa une première fois, vous devrez toujours justifier de 3 mois (88 jours) de travail spécifique dans une région éligible. Pour une troisième année, il vous faudra justifier de 6 mois de travail. La liste des emplois spécifiques reste la même.


En savoir plus :

→ Notre dossier complet sur le PVT Australie.

Commentaires