Long week-end avec Pâques et Anzac Day !

Cette année les Australiens pourront profiter d’un long weekend pour célébrer Vendredi Saint, Pâques et l’Anzac Day, du 22 au 26 avril.

Good Friday (Vendredi Saint) est un jour férié en Australie et annonce le début d’un long week-end de quatre jours, le lundi de Pâques étant également férié. Traditionnellement, les Australiens mangent des hot cross buns en ce jour, des petites brioches aux raisins secs, marquées d’une croix, en référence au Christ.

Le lundi de Pâques se fête généralement en famille. La tradition veut aussi qu’on y mange du chocolat. Les lapins ayant la réputation d’animaux destructeurs, le bilby, petit rongeur en voie de disparition, est devenu le nouveau symbole de Pâques !

Cette tradition a été instaurée par le chocolatier Haigh’s en 1993. Cette année, la marque se distingue par une étonnante variété d’œufs et d’animaux en chocolat pour célébrer Pâques.

Un autre grand nom du chocolat en Australie, Darrell Lea, propose une sélection unique de chocolat pour l’occasion, comme des œufs de Pâques au nougat, du chocolat au miel (honeycomb) et des loukoums.

Pour une majorité du pays, le week-end de Pâques se prolongera jusqu’au mardi 26, qui fait place à la célébration de l’Anzac Day, la commémoration des anciens combattants de la Première Guerre mondiale.

En effet, cette année, l'Anzac Day et le lundi de Pâques tombant tout deux le 25 avril, le Conseil de la Fédération Australienne a repoussé l'Anzac Day au mardi 26 avril.

Cependant les Etats sont libres de choisir les dates de célébration.

L’Etat du Victoria suivra cette règle tandis que l’Australie-Méridionale, le Queensland et la Nouvelle-Galles du Sud célébreront l’Anzac Day lundi 25 et Pâques le lendemain.

En Australie-Occidentale et ACT, les deux fêtes seront célébrées le lundi 25 mais le mardi 26 a également été proclamé jour férié.

En revanche en Tasmanie, il n’y aura pas de jour férié de plus pour compenser ce chevauchement. L’Anzac Day et Pâques se fêteront le lundi 25.
Article rédigé par Laura Henvel.

Commentaires