Uranium : Areva contre l’inscription de Koongarra au Patrimoine Mondial de l’Unesco

Jeffrey Lee, propriétaire des terres de Koongarra
Jeffrey Lee, propriétaire des terres de Koongarra
Alors qu’une délégation australienne était en déplacement à Paris pour inscrire la région de Koongarra au Patrimoine Mondial de l’Unesco, le géant français du nucléaire, Areva, a de son côté fait pression pour que cela n’arrive pas…

Koongarra abrite en effet une source importante d’uranium…

Kakadu a été reconnu Parc National en 1979, et à l’époque une petite portion avait été mise de côté… les terres de Koongarra…

Son propriétaire Jeffrey Lee, opposé au projet d'exploitation des sources d'uranium et qui aurait pu devenir l’homme le plus riche d’Australie en acceptant qu'Areva occupe ses terres, a choisi de soutenir la candidature de Koongarra pour rejoindre le Patrimoine Mondial de l’Unesco, ne cédant pas ainsi aux pressions du géant du nucléaire…

==> Pour aller plus loin :
Article d'ABC news French nuclear giant drops heritage bombshell

Commentaires

Enregistrer un commentaire