WHV en australie : pensez à faire votre déclaration d’impôts !

Depuis le 30 juin dernier, l’année fiscale est finie en Australie et il faut maintenant penser à s’occuper de sa déclaration de revenus (Tax Return) pour l’année 2010/2011. Perspective peu réjouissante pour certains voire stressante pour toutes celles et ceux qui ne sont pas sûrs de bien maitriser le système fiscale australien.

Comment faire ma déclaration ? Qu’est-ce que je dois déclarer ? Comment je fais si je ne suis plus en Australie ? Qui peut m’aider ? … Rassurez-vous, le système de base est assez facile à comprendre et si votre situation est simple vous ne devriez pas rencontrer de difficultés.


Voici quelques grands principes que vous devez savoir :
- Toute personne ayant travaillé en Australie est soumise au régime fiscal et doit payer des impôts. Contrairement à certaines idées reçues, les jeunes détenteurs du Working Holiday Visa ne sont pas exemptés de ces taxes.

- En Australie les impôts sont prélevés directement sur les salaires. Ce qui signifie que les taxes dont vous êtes redevables sont déjà déduites de votre feuille de paie tout au long de l’année.

- Il existe 2 barèmes d’imposition différents : celui des résidents fiscaux et celui des non-résidents fiscaux. Les non-résidents fiscaux sont les plus fortement taxés. Mais attention, ce n’est pas parce que vous n’êtes pas résident australien que vous ne pouvez pas être considéré comme résident fiscal.

- Vous pouvez faire votre déclaration seul (par internet notamment) ou passer par un organisme qui s’occupera des démarches à votre place.

Pour aller plus loin :
Le système fiscal australien et la déclaration
Tout sur le Working Holiday Visa
Passer par un organisme

Quels avantages/inconvénients de passer par un organisme ?Si vous n’avez aucune envie de vous embêter avec des considérations administratives et fiscales et que vous avez du mal à vous y retrouver, vous serez sûrement tenté de faire appel à une agence spécialisée.
Parmi elles, l’agence Taxback.com est certainement l’une de plus connue, notamment auprès de la population des backpackers. Pourquoi ?
1. La procédure est simple, il suffit de remplir un questionnaire en ligne.
2. En règle générale, les clients de Taxback.com récupèrent 2500 AU$ en moyenne. Le remboursement est rapide par virement bancaire.
3. Si besoin, Taxback.com se charge de récupérer vos fiches de paie auprès de vos anciens employeurs.
La plupart des agences se rémunèrent par un pourcentage prélevé sur votre remboursement d’impôts. Autant dire que votre dossier ne sera accepté que si cette agence est sûre de pouvoir récupérer assez d’argent. C’est pourquoi certains diront que passer par un organisme c’est perdre de l’argent et préfèreront s’en occuper seul.

A vous de voir… Il n’y a pas de solution meilleure qu’une autre, tout dépend de votre personnalité et de votre façon de voir les choses. Soit vous ne vous en occupez pas mais payez pour le service rendu, soit vous êtes à l’aise pour remplir vous-même votre déclaration et vous préférez vous débrouiller seul.

Et quelque soit votre choix, n'oubliez pas que vous avez jusqu'au 31 octobre pour faire votre déclaration de revenus !

Vous êtes intéressé par Taxback ?
> En savoir plus sur Taxback
> Faites une estimation gratuite de votre remboursement
> Effectuez votre demande en ligne

Commentaires