vendredi 16 octobre 2015

Australie : le koala menacé par la destruction de son habitat naturel

Ash le koala errant sur une zone de chantier au nord de la Gold Coast

L’organisme Wildcare Australia a récemment publié des photos troublantes sur sa page Facebook. Celles d'un jeune koala, Ash, victime de la destruction de son habitat naturel. Comme de nombreux animaux chaque jour en Australie.

L’Australie est un zoo à ciel ouvert. Lors d’un voyage au bout du monde, on rencontre des kangourous, des koalas, des émeus, des casoars ou encore de nombreux reptiles ! Selon Australian Wildlife Conservancy, la plupart de la faune de l’île-continent est endémique. C’est-à-dire qu’on ne la trouve nulle part ailleurs, notamment 83% de ses mammifères ou 93% de ses reptiles. Mais, selon l’organisme, un chiffre vient noircir ce tableau. L’Australie détient un autre record, celui du pire taux d’extinction de mammifères au monde ! Parmi les multiples causes de ce phénomène – chats et renards sauvages, animaux herbivores, incendies ravageurs – figure la destruction de l’habitat naturel par l’homme.

L’histoire d’Ash le koala

L’histoire d’Ash, un koala du Queensland, est un exemple parmi tant d’autres. Des photographies de ce petit mammifère – errant sur une zone de chantier au nord de la Gold Coast, sans signe de végétation, puis le regard perdu dans une cage de Wildcare Australia – ont récemment secoué les réseaux sociaux. Ce koala a été récupéré par Wildcare Australia lundi et directement amené au centre de soins du Currumbin Wildlife Sanctuary. Ash, depuis peu sorti de la poche de sa maman et indépendant, venait ici retrouver sa « maison ».

Les animaux australiens, menacés par le développement urbain

Le sud-est du Queensland est une région d’Australie qui se développe à une vitesse folle. La diminution de l’habitat naturel des animaux a de nombreuses conséquences. Les koalas et les kangourous s’enfuient, se retrouvant parfois sur la route, en danger face aux véhicules. Certaines espèces, comme les reptiles et les échidnés, meurent quant à eux sur le site. Chaque jour, des habitants, témoins de ce phénomène, appellent à l’aide des organismes de protection des animaux.

L’histoire d’Ash le koala, avec ces photos touchantes d’abord publiées sur la page Facebook de Wildcare Australia, remet à l’ordre du jour la question de la protection des espèces animales en Australie. Rappelons que l’état du Queensland, en juin dernier, avait déclaré le koala "espèce vulnérable". Ces animaux emblématiques d’Australie étaient plus de 10 millions à l’arrivée des colons. Aujourd’hui, on en compte entre 45 000 et 110 000, en partie à cause de la destruction de leur habitat.


Pour aller plus loin :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire